2014 … Printemps français (Suite)

 

 

Le réveil de la France, amorcé avec les immenses manifestations de fin 2012 et de 2013, s'est poursuivi le 26 Janvier 2014 à Paris ou près de 200.000 Français en colère mais calmes et déterminés ont défilé de la Bastille aux Invalides.

 

"Jour de Colère " a donc été l'occasion de rassembler sans violence, malgré les provocations policières, des groupes informels de "Français en colère" .

 

 

 

 

17.000 manifestants suivant la police, 160.000 suivant les organisateurs …

Voici  une présentation de Louis Dumont Co-organisateure de JDC:

 

Le Jour de Colère est une plate-forme logistique sur laquelle tout mouvement de contestation peut venir se greffer, pour peu qu’il se retrouve dans tout ou partie de notre manifeste . Elle a été mise en place et animée par des citoyens (qui sont pour la plupart aussi des contribuables), libres de toute attache politique et syndicale, excédés par la politique menée par ce gouvernement mais aussi héritée des précédents, conduisant à la ruine de notre pays, économique et morale.

Même si certains membres du collectif ont fait leurs armes lors des grandes manifestations de l’année dernière, ils ont été rejoints par d’autres depuis. Les uns comme les autres ont pris acte du fait que les anciens clivages idéologiques étaient caducs.

La coagulation prend forme : familles, contribuables, victimes de l’injusice et de l’insécurité…

À l’exemple des Bretons, des ponts sont franchis et les barrières sautent. Patrons de PME et syndicalistes défilaient main dans la main pour sauvegarder leurs intérêts communs, à savoir leur emploi, et donc la capacité de vivre dignement du fruit de leur travail.

L’équipe de « Hollande-Dégage » participe activement à la communication du Jour de Colère. Celle-ci a déjà prouvé son efficacité et sa force de frappe logistique et médiatique par la tournée des plages de la banderole aérienne « Hollande Démission » cet été. Celle-ci a d’ailleurs été revue récemment à Quimper, lors de la grande manifestation des Bonnets Rouges.

La plateforme n’a pas de représentant ni de porte-parole officiel.

Les mouvements qui la rejoignent n’ont pas d’étiquette et refusent toute récupération politique.

L’heure n’est plus aux querelles byzantines, mais à une prise de conscience collective de l’impasse dans laquelle la France se trouve à cause des lâchetés successives des politiques de gauche comme de droite. Ce n’est que tous ensemble que nous pourrons redresser la situation par un changement de cap radical et faire évoluer ce système à bout de souffle, incarné par un régime en pleine décomposition.

 

 

 

 

***

 

 

Après le "Jour de Colère" du 26 Janvier, le 2 février 2014 verra "La Manif Pour Tous" faire sa grande rentrée à Paris, à Lyon et dans les grandes villes d'Europe cette fois-ci !

 

 

 

 

Voici la présentation de cette journée qui s'annonce mémorable !

 

 

 

 

 

 

Mémorable ! Elle le fut :

 

 

 

 

On ne lâche rien ! Jamais ! Jamais ! Jamais !!!

 

***

 

Le 31 Mars 2014, le "terrible" Valls (el Blanco) devient premier ministre de la république fromagère ….

"Premier ministre de combat" suivant les termes du marchand de fromage lui-même ! 

"De combat", certes, mais au profit de qui, et contre qui ? 

 

 

Manuel-Valls-porte-la-kippa-et-s-exprime-a-la-tribune-en-t
 
Une kippa ???? Pour un ministre français ????
 
 

QUE DOIT-ON COMPRENDRE ?

 

Ne nous a-t-il pas assuré " être ETERNELLEMENT LIE A ISRAËL " ("quand même, merde !" sic ) 

Comment un ministre de la France peut-il se dire éternellement lié à un pays étranger ? Il y a un évident problème de loyauté !

Des choses de plus en plus étranges se passent décidément dans notre pauvre pays …

Les Français commencent enfin à trouver plus que louche cet incroyable cinéma et le masque de la république dissimule de moins en moins une bien étrange réalité  …

Les élections municipales de Mars 2014 ont en effet vu le PS prendre un belle calotte et le Front National remporter 13 villes, ce qui est une première… Un taux record d'abstention ayant également été enregistré :

 

 

2014_abstentions_municipales
 
 
 
Ces évènements sont à mettre en parrallèle avec l'affaire Dieudonné où un humoriste jusqu'alors encensé par le système multi-ethnique en vigueur devient soudain l'ennemi public numéro un de la république sous pretexte d'un humour anti-sioniste ciblant ce puissant petit groupe de pression ! 
 
Comme c'est étrange … car jamais l'humour farouchement anti-catholique qui sévit depuis de nombreuses années dans notre pays n'a valu interdition de spectacle aux nombreux histrions médiatisés qui le pratiquent allègrement sans vergogne tous les jours !!!
 
D'autre part ce n'est aucunement la république qui est en cause mais un groupe ultra-minortaire …
 
Alors, que faut-il en déduire ?
 
 
 
dieudo-noah
 
 
 
****
 
 
MANIF POUR TOUS  2014  (Suite)  …
 
 
Retour en force de la MPT le 5 Octobre à Paris : 
 
 
Le but est de demander la mise hors la loi de la Grossesse Pour Autrui (GPA) et de la Procréation Médicalement Assistée pour les "couples" de même sexe (Il s'agit là en réalité et en bon français de "paires" et non de couples dans ce cas là ).
 
 
Evidemment le fameux "mariage" pour tous n'était que le Cheval de Troie de ces pratiques qui n'hésitent pas une seconde à institutionaliser une véritable fabrique à orphelins, de père ou de mère, suivant le cas !
 
Qu'importe ! C'est le "Progrès" nous dit-on !
 
 
D'ailleurs ces images parlent d'elles-même : 
 
les forces de progrès
 
A gauche, les vertueuses Forces de Progrès, à droite le visage hideux du fachisme le plus rétrograde.
 
 
 
Des femmes pauvres d'Inde ou d'ailleurs, devraient donc louer leur utérus dans un abject commerce de bébés, et tout cela pour satisfaire les "désirs d'enfants" d'Occidentaux complètement décadents … ??
 
Une fabrique mondialisée d'orphelins de père ou de mère, à l'origine anonyme pour moitié … Quel beau progrès que celui-ci ou quel beau retour de l'esclavage dans une nouvelle et inédite version ?
 
 
Bienvenue dans ce Nouvel Ordre Mondial !!! 
 
 
 
IMG_20141005_145625
 
 
 
Ils étaient donc 70.000 suivant la police (qui est impartiale) et 500.000 suivant les organisateurs, ce 5 Octobre 2014  …
 
 
 
 
IMG_20141005_133839
 
 
 
Ludovine de La Rochère a galvanisé les enthousiasmes par un discours superbe et acclamé dans un délire d'ovations éclatant, telle une salve libératrice de pure joie de vivre et de se battre !
 
 
 
IMG_20141005_165646
 
 
 

Voici donc l'intégralité de ce beau discours :
 
 
 
 
"Comme une immense lame de fond, vous êtes le peuple qui se lève pour lancer un cri d’alarme : que faisons-nous de notre humanité ? Que faisons-nous de l’homme et de la femme ? Que faisons-nous de l’enfant ? Bravant les difficultés matérielles et économiques, vous êtes venus de tous les territoires de France et du monde entier. De toutes conditions, de toutes confessions, de toutes opinions politiques et philosophiques, vous êtes des femmes et des hommes libres, vous n’avez pas peur de faire éclater la carcan du « politiquement correct » et ce, en dépit des sempiternelles accusations qui ne visent qu’à nous faire taire, qui tiennent lieu d’arguments à nos opposants. Ces accusations d’autant plus répétées que plus personne n’y croit. Tous, vous êtes là pour l’abolition universelle de la GPA. Car il est encore temps d’agir.
 
Notre civilisation s’est construite sur le respect des droits d’autrui. Or justement, les droits des uns s’arrêtent là où commencent ceux des autres, en l’occurrence ceux des femmes et ceux des enfants. Nous ne pouvons pas nous mentir : la gestation pour autrui est un esclavage. La conscience universelle dit que la vie humaine n’a pas de prix, que la seule valeur qu’elle a, est infinie.
 
Or la GPA est un marché effrayant avec offres et demandes, concurrence, prix et garanties. Et je pense naturellement à Gammy, cet enfant trisomique qu’un couple d’Australiens n’a plus voulu après l’avoir acheté. Mais sa mère a rompu ce contrat inhumain : elle ne l’a pas abandonné, elle l’a gardé, elle l’a sauvé. De ce marché où l’enfant est une chose, nous ne voulons pas, sous aucun prétexte, aucun motif. Le désir d’enfant ne justifie pas de le traiter comme une marchandise que l’on produit et que l’on vend.
 
L’humanité a déjà connu ce type de marché dans l’histoire. Cela s’appelait l’esclavage. Depuis l’Antiquité, chaque époque a connu sa forme d’esclavage. La déclaration universelle des droits de l’Homme de 1946 l’a définitivement condamné. C’est la grandeur de notre civilisation d’y avoir mis fin. Hélas, l’esclavage a resurgi sous une nouvelle forme, celle de la GPA. Mais nous ne pourrons pas dire : « nous ne savions pas », car nous savons. Et le nier, c’est être complice des agences qui l’organisent. Cependant les lignes bougent. De tous les bords politiques, de toutes les familles de pensées, des voix autorisées se sont élevées ces derniers mois pour condamner sans appel ce marché. Encourageons-les ! Des pétitions sont en cours : signons-les ! Car il est encore temps d’agir.
 
Avant-hier le Premier ministre a déclaré que « la GPA est et sera interdite en France… (et) que le gouvernement exclue totalement d’autoriser la transcription automatique des actes étrangers, car cela équivaudrait à accepter et normaliser la GPA. » Il a dit enfin que « La France entend promouvoir une initiative internationale sur la GPA. » M. Valls a enfin compris la nature même de la GPA, et de cela nous pouvons être fiers, car c’est votre détermination, votre courage à manifester pacifiquement tant et tant de fois depuis deux ans qui l’ont fait comprendre à monsieur Valls ! Merci à vous tous de n’avoir rien lâché ! C’est une très grande victoire collective ! Mais, car il y a un mais, l’histoire n’est pas finie. Nous sommes ici pour que le Premier ministre passe de la parole aux actes, c’est-à-dire pour qu’il :
 
– retire la circulaire Taubira qui tolère de fait la GPA,
 
– ne mette pas en oeuvre l’injonction faite à la France par la Cour Européenne des droits de l’Homme d’inscrire à l’état civil la filiation, bidon en partie ou totalement, exigée par les clients de mère porteuse,
 
– dissuade tout citoyen français de recourir à une mère porteuse, à l’étranger comme en France,
 
– poursuive en justice les agences qui proposent des mères porteuses en France en fraudant la loi, en toute impunité jusqu’à ce jour. Monsieur le Premier ministre, passez de la parole aux actes, dès aujourd’hui !
 
Pouvons-nous avoir encore confiance dans la justice de notre pays ? Je m’interroge ! La Cour de cassation vient de dire un droit qui contredit la législation française et la mise en garde du Conseil constitutionnel sur la filiation. La Cour de cassation se fait ainsi complice de la fabrication d’orphelins de père ! Mais nous espérons encore, et nous sommes là pour cette raison, que le Conseil d’Etat ne cèdera pas aux scandaleuses injonctions de la CEDH sur la pratique des mères porteuses. Car, vous l'avez compris, la CEDH est en réalité favorable à la GPA, elle est complice de cet esclavage !
 
Et ce, alors même que l’existence de la CEDH est fondée sur la Convention européenne des droits de l’Homme !
 
Hélas, elle ne connaît plus le sens des mots et oublie totalement les droits de l’enfant, comme si le petit d’Homme n’était pas lui-même un Homme ! Osons, espérons que le Conseil d’Etat ait le courage d’invalider la circulaire Taubira dans l’avis qu’il doit rendre… depuis maintenant un an et demi ! Auraitil par hasard attendu l’avis de la CEDH ? Je m’interroge !… Espérons cependant que le Conseil d’Etat ne facilite pas le contournement de l’interdiction de la GPA, qu’il ne sera pas complice de l’asservissement de la femme et de la marchandisation de l’enfant ! Hélas, nous sommes dans un contexte étonnant dans lequel les politiques laissent quelques personnes non mandatées, non élues, prendre les principales décisions, celles qui concernent notre humanité ! Ainsi, MMS Valls et Hollande ont déclaré qu’ils suivraient, sur la PMA sans père, l’avis du CCNE, le Comité Consultatif National d’éthique. Comme son nom l’indique, celui-ci n’est en principe que CONSULTATIF !
 
Quelle lâcheté, Messieurs ! Et ouvrons les yeux, regardons au-delà de nos frontières : La GPA, déjà autorisée dans trop d’Etats, est un marché fructueux, qui se chiffre en milliards d’euros. Ce soir l’écho de notre mobilisation raisonne jusque dans les fermes d’Inde, du Nigeria, de Russie ou de Thaïlande où des femmes et des enfants subissent la sordide loi du marché qui se joue de leur pauvreté. Oui, le sort de ces femmes et de leurs enfants qu’ils leur seront arrachés à la naissance est entre nos mains.
 
Oui, ces femmes attendent que notre liberté permette qu’elles reconquièrent la leur et qu’elles n’entendent jamais l’écho de cette interrogation atroce : « mère, pourquoi m’as-tu vendu ? »
 
C’est une mère qui vous parle. Aujourd’hui je m’exprime au nom de toutes les femmes. Depuis l’aube de l’humanité, les femmes ont porté leurs enfants. Comme elles, comme les mères veilleuses que vous connaissez, j’ai porté mes enfants et jamais je n’aurai eu la force de me séparer de l’un d‘eux. Les enfants sont la chair de la chair des femmes. Et il ne peut y avoir une mère sociale, une mère biologique, une mère donneuse d’ovocyte, etc. Non, une mère, c’est tout cela, tout cela à la fois, en même temps, en harmonie, intimement lié.
 
Et l’enfant n’est pas un objet. Il est comme chacun de nous un sujet à part entière : corps, coeur et esprit. Et l’enfant est lié à sa mère et à son père comme l’arbre aux racines dont il est issu et dont il vit. L’interdiction de la GPA ne se négocie pas. Elle se décrète. Car la GPA juste n’existe pas. La GPA éthique n’existe pas. La GPA est ou n’est pas.
 
Or nous ne voulons pas du Meilleur des mondes, ce monde dans lequel les enfants ne se développent pas dans le sein maternel, ce monde qui bannit le terme de « mère » puisque la femme ne porte plus son enfant !
 
Aujourd’hui, nous avons rendez-vous avec l'Histoire. Elle nous appelle à mener une lutte pacifique pour l’abolition de ce nouvel esclavage.
 
Nous sommes les héritiers du pays qui inventa les droits de l’Homme. Notre responsabilité est immense. Le monde entier nous regarde. Soyons le fer de lance d’un peuple que blesse la GPA, qu'elle soit pratiquée en France ou à l'étranger ! Soyons fidèles au principe gravé dans le marbre de la tradition française de la non disponibilité du corps humain. Devant l’horreur, c’est notre humeur, notre honneur, de nous engager comme l’ont fait nos aînés contre l’esclavage.
 
J’appelle les Français, les Européens et tous les citoyens du monde à se mobiliser pour arrêter cette folie. C’est pourquoi je propose que nous fassions du 5 octobre la journée internationale de lutte contre la GPA. Et je vous propose aussi cet objectif, qui est notre issue : celle d’un traité international qui, seul, empêchera sa généralisation. Le mariage et l’adoption Taubira sont l’arbre qui voulait cacher la forêt de la PMA sans père, de la GPA et du genre. Et tous ceux qui ont prétendu le contraire ont menti. Les masques sont en train de tomber.
 
Cette loi devra donc être abrogée, comme cela a été le cas dans d’autres pays.
 
Ces Etats ont compris les conséquences et finalement préféré pour les couples de même sexe une alternative au mariage. Cette semaine le gouvernement a une nouvelle fois montré son désamour des familles en annonçant des mesures qui vont encore les fragiliser. Economiser de l’argent sur leur dos est un choix désastreux dont la France paiera les conséquences beaucoup plus vite qu’il ne le pense. La force de notre pays est une démographie dynamique, résultat d’une politique familiale ambitieuse, originale et ancienne. La déconstruire est une lourde erreur, humainement et collectivement. Arrêtez cela dès aujourd’hui Monsieur le Premier ministre ! En ce qui nous concerne, nous continuerons à nous mobiliser toujours pacifiquement, mais sans relâche. Nous ne laisserons plus les ultra-libertaires dicter leur calendrier et les échéances de ces prétendus « progrès ». Il n’y pas plus obscurantiste que la GPA !
 
Et nous ferons mieux : nous poursuivrons nos propositions pour consolider les familles, pour défendre l’enfant. Nous sommes en train de changer le cours de l’histoire.
 
Ne relâchons pas nos efforts malgré les difficultés ! Hommes et femmes libres, agissons pour libérer les opprimés, ces femmes utilisées et ces enfants vendus.
 
Notre conscience sera notre récompense, et l’Histoire le juge ultime de nos actes.
 
Anti GPA de tous les pays, unissons-nous !
 
Vive l’humanité homme/femme !
 
Vive l’humanité libre !
 
Nous ne lâcherons rien, jamais !
 
 
****
 
 
 
… Ce qui n'empêche pas de rire un brin  :
 
 
 
 
Quand les forces de l'ordre ouvre le chemin des autocars de la dissidence  …
 
 

 

****

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *