La remigration pour les nuls…

A part les forcenés « politiques » stipendiés et corrompus qui prétendent nous diriger (pas moins de 12 enquêtes ouvertes pour Nicolas Sarkösy de Nagy-Bocsa !!), qui aujourd’hui peut encore croire une seconde que l’immigration est « une chance pour la France » (Olivier Stirn)

En dehors du fait qu’il serait évidemment intéressant de comprendre pourquoi ces « responsables » laissent entrer tous les ans 200.000 personnes environ d’origine sub-saharienne pour la plupart, en toute illégalité dans l’espace Schengen, et donc chez nous, ce qui saute aujourd’hui au yeux pour l’observateur non hypnotisé, c’est que ce mouvement d’envahissement massif ne peut que se terminer par un chaos complet et sanglant si rien est fait pour reprendre les choses en mains !

Comment en effet justifier sérieusement l’importation de toute cette population dans une situation de crise économique aigüe et de chômage sans précédent

Mais laissons les crédules béats incurables croire encore quelques temps à cette remarquable « Chance pour la France » et occupons-nous de choses un peu plus consistantes c’est à dire la gestion REELLE de cette situation inédite qu’il faudra bien envisager tôt ou tard, que cela nous plaise ou non ! 

A ce sujet, des voies de sortie telle que celle proposée par Laurent Ozon devraient retenir toute notre attention.

Cette vidéo envisage avec lucidité la re-migration sous différents angles et avec beaucoup de pragmatisme.

Son propos, rationnel et dépassionné mais réaliste, devrait retenir toute notre attention. 

N’oublions pas qu’à terme c’est de l’identité de tous les Peuples (aussi bien de ceux qui émmigrent que de leurs hôtes envahis) dont il s’agit et que la machine mondialiste à broyer (Nouvel Ordre Mondial) ne s’arrêtera que si le grand nombre d’entre nous se sent concernés et s’y oppose.

D’autres voies deviendront alors possible, et le plus tôt sera la mieux dans la mesure où comme le disait John Kennedy (assassiné par le Nouvel Ordre Mondial) :

 » A force d’empêcher les révolutions pacifiques, on aboutit inévitablement à des révolutions violentes. » 

****

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *