Daech ?? Mon Eiil !

Je souhaitais aujourd’hui porter à votre connaissance cet article de Nice-Provence-Info qui ne fait que confirmer s’il en était encore besoin, la nature réelle de Daech comme 29ème armée de l’OTAN, comme déja évoqué ici. Semer la terreur au Levant, puis en Europe, créer une spirale de violence entre Chrétiens et Musulmans : C’est l’essence même des « Protocoles des sages de Sion » et de l’établissement du Nouvel Ordre Mondial.

Quoi d’étonnant donc d’en arriver à cette étape. La Russie, pour l’instant, ne semble pas l’entendre de cette oreille … A moins que là aussi, cela ne fasse partie du Plan …

Voici donc l’article: 

« La Russie avait annoncé des révélations d’envergure lors de la conférence de presse qui s’est tenue le mercredi 2 décembre 2015 à Moscou.

En effet.

Certains esprits éclairés par la presse dissidente, comme nous à Nice Provence Info, avancent depuis des mois que Daesh est une émanation de l’Occident (au sens large : États-Unis, Canada, Europe de Bruxelles, Otan et à ce titre la Turquie).

Mais la pression médiatique est telle que l’opinion publique n’était pas, jusqu’à présent, en capacité d’imaginer une telle ignominie.

À l’appui de multiples photos satellite russes, la conférence de presse révèle aux grands médias internationaux, qui auront dorénavant du mal à occulter ces faits, qu’un gigantesque trafic de pétrole s’est mis en place entre Daesh et la Turquie.

*

Poutine_Erdogan

*

On ne peut s’empêcher de penser que ces images satellite publiées aujourd’hui par la Russie sont entre les mains des pouvoirs occidentaux depuis des mois. Ce trafic de pétrole clandestin entre Daesh et la Turquie n’a pour autant jamais été entravé par les bombardements américains, ni même français. Ce sont bien les Russes qui ont bombardé les premiers cette noria de camions-citerne remplis de pétrole irakien en route vers la Turquie, suscitant l’ire de celle-ci qui a délibérément détruit un bombardier russe.

La Russie envoie un formidable souffle d’air dans l’écran de fumée que les médias « mainstream » ont mis en place depuis des années sur cette partie du monde.

Mais la bombe médiatique de Poutine ne s’arrête pas à ces images satellite accablantes. La Russie dénonce que le président turc Erdogan et sa famille sont impliqués dans ce gigantesque trafic de pétrole. Le vice-ministre russe de la Défense, Alexey Antonov, avance que « la Turquie est le principal consommateur [NDLR : du pétrole de Daesh]. Selon nos informations, l’élite politique turque, le président Recep Tayyip Erdogan et sa famille sont impliqués dans ce commerce criminel. »

Or Erdogan a annoncé qu’il démissionnerait s’il était prouvé que la Turquie était impliquée dans ce trafic abject. Il démentira probablement, à la manière de Cahuzac.

À cette posture sournoise et assassine de la Turquie, Bruxelles répond par — ne riez pas — sa volonté d’accélérer le processus d’intégration de ce pays à l’Europe ! Nos dirigeants ont complètement perdu la raison et se sont faits les complices des atrocités de Daech, au Moyen-Orient et chez nous. »

Massimo Luce

 

La Russie envoie une bombe – médiatique – contre la Turquie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *