La Butte de Montenoison en Nivernais.

*

À dix kilomètres au Nord-Est de Prémery, dans l’actuel département de la Nièvre, la Butte de Montenoison est l’un des points culminants du Nivernais du haut de ses 417 mètres d’altitude. Il est vrai qu’elle est bien visible jusqu’à une trentaine de kilomètres environ, au milieu du faible relief qui l’environne…

Le site est aujourd’hui inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques.

Le lieu porte des traces d’occupation humaine datant du Néolithique. Elle dut également avoir quelque importance dans le monde Gallo-Romain puisqu’un Oppidum situé à l’intersection de deux voies romaines y fut établi à cette époque.

Sur son côté Nord se dresse aujourd’hui la grande croix blanche d’un calvaire. Une petite table d’orientation est installée non loin, avec un beau coup d’oeil sur le Morvan tout proche. Lorsque le ciel est bien dégagé, il est même possible d’apercevoir la flèche du clocher de Lormes.

Au bout de sa solennelle allée de platanes centenaires, la petite église Notre Dame de l’Assomption, daterait du XIIème siècle pour sa partie la plus ancienne. Son solide clocher carré à toiture d’ardoises du XVIème siècle semble veiller à la quiétude du petit cimetière qui la jouxte, bien protégé par son mur de pierres sèches où farnientent quelques lézards…

*

butte de montenoison

*

Non loin de l’église subsistent dans les ronces peuplées de geais, quelques amas de pierrailles, ultimes traces d’un château dont les pierres, au XVIIIème siècle, ont servi à l’edification du hameau actuel. Celui-ci possède quelques belles demeures anciennes rappelant la prospérité passée du lieu.

Ce château, dominant toute la riche contrée du Val de Montenoison, fut construit en 1217 par Mahaut de Courtenay qui choisit la Butte de Montenoison pour l’ériger. Mahaut était la fille de Pierre de Courtenay, cousin germain du roi Philippe Auguste.

La forteresse était alors cernée de deux fossés concentriques.

Mahaut de Courtenay, qui naquit en 1188, fut comtesse de Nevers, d’Auxerre et de Tonnerre. Avec son premier époux, Hervé IV, baron de Donzy, il forment le couple mythique de l’histoire locale.

*

mahaut-de-courtenay
Sceau de Mahaut de Courtenay

*
Leur union, en 1199, posait les bases géographiques du futur Duché de Nevers puis du département actuel de la Nièvre.

Pour se faire pardonner un certain degré de consanguinité prohibée, les deux époux fondèrent trois abbayes : L’Epeau, Bellary et Coche.
Hervé, disparu en 1222, fut inhumé à Pontigny près d’Auxerre, haut-lieu Cistercien, aux côtés de nombreux seigneurs Bourguignons et Champenois.

Mahaut quand à elle, resta fidèle à son pays Nivernais qu’elle administrera encore trente-cinq ans, après la mort d’Hervé.

La Butte de Montenoison est aujourd’hui un lieu paisible où il fait bon randonner. Le petit bourg qui est à ses pieds compte encore cent-vingt habitants et quelques gîtes ruraux où faire étape.

*

butte de montenoison

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *