Monseigneur Williamson.

*

Lucidité de Monseigneur Williamson au sujet de la crise de l’Eglise et du monde occidental.

*

Série de deux vidéos en français, où Monseigneur Williamson analyse et résume de façon chirurgicale, les grandes étapes de l’Histoire de l’Eglise Catholique: Age d’or jusqu’au XIIème Siècle, puis déclin de plus en plus accéléré par les menées des Forces anti-Christiques: Protestantisme, Franc-Maçonnerie, Vatican II, puis compromission de la Fraternité Saint Pie X avec la Néo-Rome depuis le rappel à Dieu de Monseigneur Lefèbvre…

Ces étapes s’enchaînent avec complète logique pour aboutir à l’effondrement civilisationnel que nous connaissons aujourd’hui.

Un raccourci passionnant autant pour le Chrétien épouvanté par les invraissemblables dérives « conciliaires » de l’Eglise Catholique, que pour le non-Chrétien qui cherche la Vérité en toute honnêteté intellectuelle sur l’origine de la supercherie géante dans laquelle ses nouveaux Maîtres l’ont plongé…

Cette contre-religion, initiée par la Synagogue, qui débuta avec Luther et Calvin **, et « dont les noms sont Légions », ainsi que le dit le Christ lui-même: Protestantisme, Laïcisme, Modernisme, Libéralisme, Communisme, (et même aujourd’hui …Satanisme ouvertement revendiqué ), a éclipsé au travers des temps qui lui ont été impartis et avec une infinie patience, la simple et lumineuse religion du Christ qui avait modelé l’Occident pour le meilleur pendant mille ans.

*

Monseigneur Williamson*

« Nous autres hommes modernes, nous sommes des corrompus par la « soupe » moderne qui est très attirante ! Nous ne sommes plus des Paysans. Nous n’avons plus ce bon sens du réel. Nous n’avons plus cette santé mentale et morale d’antan… « 

Monseigneur Williamson

*

*

*

** : Dans son ouvrage « Des pions sur l’Echiquier », l’amiral William Guy Carr mentionne :

« Contrairement à l’opinion répandue, le Calvinisme est d’origine juive. Il fut délibérément conçu pour diviser les fidèles des religions chrétiennes et le peuple. Le véritable nom de Calvin était Cohen ! Lorsqu’il vint de Genève en France pour commencer à prècher sa doctrine, il se fit appeler Cauin et il devint ensuite « Calvin » en Angleterre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *