Le Christianisme face au règne de l’argent.

*

Le règne de l’argent comme But suprême et Autorité ultime de nos vies et de notre pays a-t-il toujours existé ?

*

Si l’on veut être honnête intellectuellement et sans a priori idéologique, il paraît assez légitime de poser ces quelques évidences en rapport avec le règne de l’argent que subit notre pays:

* La propagande diffuse qui imprègne l’air du temps tend en effet à nous faire croire que « Le règne de l’argent ? … Mais oui ! Cela a toujours été ainsi et sera toujours ainsi… » (Point important du catéchisme contemporain universel…)

Ah bon ! En sommes-nous bien sûrs ?

*

*

* Aucun domaine de notre vie ne semble échapper à Mamon et à ses petits ministres omniprésents : Utilitarisme, Rentabilité, Rationalité et Rationalisation, Productivité, Croissance, Production, Consommation, Pouvoir d’achat… J’en passe et des meilleurs…

* Le Tyran et ses innombrables ministricules se sont érigés en Arbitres Absolus de nos existences: Nous y croyons dur comme fer et y sommes soumis corps et âme: Ce sont donc bien les Divinités irascibles de notre monde « moderne » et nous y devons obeïssance !

* Mamon et ses divinités jalouses sont réputés avoir rendu nos vies meilleures et notre destin collectif plus enviable que celui de nos pères, paraît-il… Vraiment ?

Cette courte vidéo retrace un historique documenté du règne de l’argent et nous donne des pistes pour mieux en comprendre les tenants et les aboutissants.

Non, décidément, ce règne de l’argent-roi n’a pas toujours été une fatalité aussi implacable qu’aujourd’hui: Tout l’univers du Christianisme médiéval, pétri de la doctrine sociale de l’Eglise et d’une Foi « qui déplace les montagnes », est là pour en attester.

La plupart de nos contemporains n’en sont hélas plus guère conscients… Aussi, s’il est pour nous Occidentaux un réel « devoir de mémoire », c’est bien de celui-ci dont il s’agit !

Il n’y a hélas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir et de pire sourd que celui qui ne veut point entendre… Ce règne de l’argent ne nous a sans doute pas encore apporté assez de souffrances pour être à même d’y mettre un terme ??

*

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *