Gilets jaunes, printemps français ou nouvel attrape-nigauds ?

 

Le 17 Novembre 2018, des centaines de milliers de Français se sont égayés au gré des rond-points de France et de Navarre, vêtus du gilet jaune réglementaire d’après les directives même de Bruxelles, pour crier leur ras le bol du système mafieux qui entend les diriger depuis 60 ans au bas mot. Ils semblent avoir compris que la-dite direction est toujours la même: Toujours plus bas ! Toujours plus de vexations et d’ignominies de tous ordres pour la base, toujours plus de mondialisme, de concentration des pouvoirs et d’arrogance pour la caste.

Peut-être n’est il pas superflu de citer cette phrase bien sentie de Rivarol, analyste acerbe des dérives post-révolutionnaires de son temps:

“Quand les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir.”

Cette vidéos compile des prises de vue uniquement sur Paris et me semble constituer un intéressant témoignage de la température ambiante locale à cette occasion. Et que dire de la France profonde et “périphérique” qui contient sa colère sacrée depuis … un certain temps.

Rendez-vous est pris le 24 Novembre pour l’Acte 2: Appel aux gilets jaunes de toute la France à converger sur la capitale…  s’agit-il cette fois-ci d’un printemps français, comme nous avions pu y croire un instant avec les grandes “Manifs pour tous” ??

Les chiffres officiels (assez ridicules semble-t-il): 280.000 personnes pour l’ensemble de la France… Et si l’on en croit le syndicat “France Police” des policiers en colère : Plus d’un million vers 16h ce jour là….

Que va faire la Nomenklatura maçonnique si un tel chiffre converge sur Paris ??

*

*

 

2 thoughts on “Gilets jaunes, printemps français ou nouvel attrape-nigauds ?

    1. Merci chère lectrice pour votre remarque pertinente. Il faut cependant noter que les Islandais sont encore une population homogène. Cette forte identité scandinave, ainsi que le nombre relativement restreint de leur population par rapport à la France, expliquent peut-être cette transition en douceur vers une meilleure forme d’organisation sociale. Il est à craindre qu’en France les choses ne se passent de façon nettement plus chaotique, à moins qu’une très ferme reprise en main par l’armée n’intervienne… On peut toujours rêver !

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.