Ah, c’est donc cela les valeurs de la république ?

 

Depuis que l'on nous bassine avec les "valeurs de la république", sans jamais que l'on nous explique vraiment de quoi il s'agit , peut-être l'impunité dont bénéficie le groupe extrêmiste dit "femen" (En latin "femen" = "cuisse" et non pas "femme" !!) apporte-t-elle une partie de réponse ?

 

 

La république qui protège de telles ridicules horreurs révèle implicitement sa vraie nature qui est  en réalité  historiquement l'anti-Christianisme et la subversion de toutes les bases vitales de notre civilisation.

Dans les périodes de calme historique, elle avance masquée et en général sous couvert d' "humanisme" consubstantiel aux fameux "droits de l'Homme". Dans les périodes agitées où sa vraie nature risque d'être révéleée au grand jour, sa technique est double : 

* Sous-traiter les basses besognes à des officines terroristes stipendiées qui "font le boulot" pour elle.

* Criminaliser les adversaires osant mettre au grand jour leurs manigances occultes.

Il s'agit dans le cas des "femen" de laisser l'impunité à un groupe extrêmiste stipendié afin de diffuser dans l'opinion ce qui doit être considéré comme PROGRES et "avancée sociétale".

 Un timbre-poste, commandé et financé par la-dite république à l'effigie de la femen en chef, a été inauguré par le président Hollande-Normal 1er  lui-même en 2013 !

Lecteur, puisse ceci te mettre sur la piste de ce que peuvent bien être ces fameuses "valeurs de la république".

 

Les "valeurs de la république" ont aussi fait merveille, parmi d'autres haut faits, en Septembre 1792 :

Ecoute, ami lecteur, et tu sauras à présent à quoi t'en tenir lorsque tu entendras Monsieur Valls nous parler doctement de ses valeurs …

 

 

 

***

 

125.500
 
 
C’est le nombre des membres des vingt-deux obédiences maçonnes ayant pignon sur rue en France, selon les données déclarées par celles-ci :
 
En tête le Grand Orient (GODF), 50.000
 
suivi de la Grande Loge (GLDF), 33.000
 
puis de la Grande Loge Nationale (GLNF), 25.500
 
et la Fédération française du Droit Humain (FFDH), 17.000.
 
La proportion de sœurs dans tous ces frères s’élève dans l’ensemble à 18,7 % (32.778), mais elle n’est que de 2,6 % au Grand Orient.
 
A quand la parité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *