En 1789, le Peuple …

 

… a pris La Bastille !

etc, etc …

    joueur de pipeau !

Du Pipeau !

 

Eh bien, non, il faudra bien un jour ouvrir les yeux : Ce n'est pas le Peuple qui a "fait la révolution" !

La vérité historique est que les puissances d'argent, à l'étroit dans un cadre national, bridées par le pouvoir   fort à la fois du Roi et de la Religion Catholique, avaient planifié depuis belle lurette cette "révolution" grâce à leurs officines :

Officielles : Les philosophes des "Lumières" et leur lutte forcenée contre la religion Catholique.

Obscures : Les Loges maçoniques (que l'on ne trouve jamais dans les programmes scolaires, comme c'est curieux) agissant dans le secret, créant confusion et propagande et fournissant les feuilles de route aux "Initiés".

 

    executionlouisxvi
 
 
 
Les "idiots-utiles" (dixit Staline), croyant "Aux Belles Idées de Liberté, Egalité, Fraternité" agités sous leurs yeux par les "grands Luminaires", ont suivi, aidés dans les basses besognes, non par le Peuple français dans son ensemble, loin s'en faut, mais par la plus basse lie de celui-ci, répandant la terreur par la guillotine et les exactions les plus atroces.
 
 
 
louis-xvi-et-honte-c3a0-la-rc3a9publique
 
 

Il est à noter au passage que le moule de la-dite "révolution française" a donné par la suite le mode d'emploi à la révolution bolchévique en Russie en 1917 qui en est le copié/collé, afin de finir d'épurer l'Europe des derniers régimes faisant encore obstacle à la mondialisation financière.

Les procédés de "Terreur" y sont identiques à ceux utilisés en Vendée et Trotsky ne fait pas mystère de sa vive admiration pour … Robespierre !

  

                                    

   

521990_496261457106320_1095299471_n

 
 
***
 
 
LECTURES POUR COMPRENDRE LE MENSONGE FONDATEUR :
 
 
 
 
 
 
" En 1789 on aurait pas pu trouver dix républicains en France ! "
 
Camille Desmoulins 
 
 
 
 
***
 
 
 
Ce qui s'est réellement passé en 1789 !
 
 
En un mot comme en cent :
 
" La prise de pouvoir du libéralisme basé sur le profit au détriment d'une société millénaire et stable basée sur le Bien Commun. "