La République, experte en dérapage.

*

La République, cette experte en dérapage !

Les nombreuses officines républicaines et donc maçonniques, donnent régulièrement de belles leçons de morale à leurs ouailles lobotomisées: Les chapitres en sont assez peu nombreux, mais ils est bon, pour eux, de les rabâcher de façon assidue, afin d’en garantir une efficacité sans pareille :

« Droits de l’Homme », « Ouverture à l’autre », « Valeurs de la République », « Progrès social », entre autres pieux versets …

Afin de ne pas étouffer sous cette chape de béton moralisateur éhonté, il n’est pas inutile de temps à autres, de remettre l’Histoire à l’endroit et de rappeler comment est née cette fameuse « République »:

Le 21 janvier 1793, à Paris, Place de la Révolution, le Roi Louis XVI est guillotiné.

Sa tête, montrée au peuple, est jetée en défi à tous les souverains d’Europe. Le peuple vendéen n’acceptera pas ce sacrilège. Un mois plus tard, à l’occasion de la conscription décrétée par la Convention, il va se soulever en masse contre la tyrannie révolutionnaire et les persécutions contre les Catholiques.

Derrière les chefs exemplaires qu’il s’est donné (Cathelineau, Charette, La Rochejaquelein), ce peuple, mû par une foi en Dieu sans pareille, se battra corps et âme jusqu’au suprême sacrifice.

L’insurrection vendéenne et sa répression aveugle par la Terreur républicaine constituent l’un des épisodes les plus tragiques de l’Histoire de France.

Le nombre des victimes reste encore incertain : 200.000…, 400.000…, 600.000 morts… ?
La Vendée continue d’interroger l’Histoire.

*

*

Ainsi pourquoi donc nos si vertueux Républicains actuels, si à cheval sur leurs « valeurs », et traquant le « Crime contre l’Humanité » sans relâche, n’envisagent-ils jamais la moindre auto-critique ou même la sublime et exemplaire possibilité d’un beau procès de Nüremberg pour leur idéologie, responsable de ces atrocités sans nom !

Car enfin nos Honorables Frères n’ont-ils pas toujours revendiqué la paternité de leur Glorieuse Révolution et de sa déesse Raison ??

…… Il y aurait eu des dérapages …complètement involontaires bien sûr, nous dit-on … Regrettable vraiment …

Etrange, comme tout ce à quoi touchent ces gens « dérape » : Dérapage du saccage de la Civilisation française traditionnelle, dérapage de la disparition de nos cultures régionales, et européennes enracinées dans l’Histoire, dérapage de la disparition de la prospérité agricole de la France, dérapage de deux guerres mondiales planifiées par leurs soins diligents, dérapage de 200.000 bébés zigouillés tous les ans dans le ventre de leur mère, dérapage de l’euthanasie qu’ils nous préparent, puis du transhumanisme…dérapage de l’Europe vendue et ouverte à l’islam, dérapage de la misère socialiste généralisée…

Le règne de la République est décidément celui d’un long dérapage…

 Il n’est qu’une chose, et c’est étrange, qui ne dérape jamais: Les excellentes affaires de leurs Maîtres : Les faux-monnayeurs apatrides et mondialisés.

Jusqu’où nous feront-ils déraper  … ?

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *