Kemi Seba patriote identitaire panafricain

Kemi Seba patriote identitaire panafricain: Le retour des Africains en Afrique, sur leurs terres et à leurs valeurs ancestrales, est le thème de cette vidéo où Kemi Seba les incitent à réagir devant la corruption des zélites africaines (les mêmes réseaux mondialistes et officines occultes que chez nous, bien évidemment.) ainsi qu’à retrousser leurs manches pour mettre en valeur leur immense et richissime continent, au lieu de venir faire des sous-travaux de larbins déracinés en Europe, suivant ainsi les injonctions de “l’Open Society” de Monsieur Soros.

Car il est intéressant de noter que Kemi Seba est criminalisé au même titre que les patriotes identitaires blancs européens ! Voici ce qu’écrit “Le Monde” du 30 Octobre 2017:

“…Car le sulfureux militant a aussi été le leader de la Tribu Ka, un mouvement créé en France se voulant le défenseur du « peuple noir » et prônant la séparation des races qui a officiellement été dissous en juillet 2006.” …

La séparation des races !

On comprend mieux ainsi que son combat contre le catéchisme cosmopolite du métissage universel, aggravé par celui contre le Franc CFA, principal outils de mise sous tutelle de l’Afrique, fasse grincer les dents de la Nomenklatura mondialiste.

Lorsque le présentateur de la vidéo (assez niais !) lui demande ce qu’il pense de la convergence des luttes”, sa réponse en substance est très claire: “Ces concepts marxisants sont ridicules. La seule convergence des luttes qui puisse exister est celle des peuples enracinés. “

Bon… Vous en pensez ce que vous voudrez, mais personnellement je trouve ses propos forts et toniques ! Pas de violence ou d’agressivité stupide chez lui, mais une force de conviction réfléchie et paisible. Je n’ai donc aucune raison de ne pas respecter sa démarche autant que je respecte celle d’un Alsacien, d’un Breton ou d’un Provençal enraciné dans sa culture ancestrale et s’exprimant avec des termes simples et humains.

Bref, pour ma part, en tant qu’Auvergnat, aimant les belles vaches de Salers, je résumerais en disant simplement:

“Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées, ahahah !”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.