Coronavirus: vous cherchez la sortie ?

Je relaye ici le coup de gueule bien senti de Monsieur Christian Cotten !

Coronavirus, vous cherchez la sortie ? Voici. Écoutez bien.
De la guerre des deux médecines à la mort de la République.


Coronavirus, et si c’était un cadeau du ciel ?
De la guerre des deux médecines à la mort de la République.
Merci Sainte Corona !


Macron ! Buzyn ! Lévy ! Véran ! Philippe ! Salomon ! Taquet ! Schiappa ! Castaner ! Nous n’avons plus besoin de vous ! Vous n’existez déjà plus pour la majorité des Françaises et Français. Vous n’existez plus car vous nous volez, vous nous mentez et vous nous tuez. Vous n’avez jamais existé ni n’existerez jamais, dans aucun monde ni aucun temps ! Fuyez tant qu’il est encore temps ! Votre gouvernement est mort. La République est morte, merci à vous ! Merci Sainte Corona !
Vous avez volé nos masques blancs. Vol mortel pour les médecins et les infirmières. Vol dramatique pour les médecins de ville et les pharmaciens, les agents des forces de l’ordre et les militaires, les postiers, les livreurs et les routiers, tout autant démunis de gel et de gants. Vol pour chaque retraité qui va faire ses courses, vol pour les travailleurs obligés, les chômeurs et les migrants réduits à la rue. Vous nous avez volé un des rares médicaments reconnus par les meilleurs médecins comme efficace pour lutter contre le coronavirus. Où sont les stocks d’hydroxychloroquine, introuvables en pharmacie mais disponibles pour un député ? Vous nous avez volé nos tests de dépistage, réservés à ceux qui sont si malades qu’ils partent en réanimation avant de mourir. Vous nous avez volé nos médecins et nos infirmières, devenus tant recherchés et tant attendus dans nos hôpitaux, dont vous avez drastiquement réduit les lits disponibles depuis tant d’années au nom de l’orthodoxie comptable.
Vous nous avez volé les respirateurs sauveurs de vie. Vous obligez les médecins à choisir qui vivra ou qui mourra du plus jeune ou du plus vieux, du plus malade ou du moins atteint ! Honte ! Vous empêchez les cérémonies rituelles et sacrées des enterrements en famille ! Vous osez violer le sacré ! Honte sur vous et vos 7 prochaines vies ! Vous n’existez plus car vous nous volez, vous nous mentez, vous nous tuez. Votre gouvernement est mort. La République est morte, merci à vous ! Merci Sainte Corona ! Vous mentez chaque jour depuis des semaines et des mois, pour mieux accomplir vos plans ignobles, par des discours contradictoires et incohérents. Vous ne protégez pas la population en situation de guerre bactériologique. Non, vous faites tout pour la mettre encore plus en danger, en retardant toutes les décisions et la distribution des médicaments et du matériel médical.
Ce qui vous intéresse n’est pas la santé des français mais la santé financière des actionnaires des grands laboratoires pharmaceutiques, vos maîtres. Ces laboratoires à la si attrayante façade, avec quelques beaux médicaments utiles et efficaces. Mais tant d’autres inutiles, inefficaces et dangereux mais si rentables. Nous avons compris que les médecines industrielles et financières ont besoin des maladies et des épidémies pour assurer leur propre survie.
Vous êtes les marionnettes aux gestes et paroles de pantins désarticulés qui assurez le service commercial de la mafia chimico-pharmaceutique, celle qui contrôle les discours prétendument académiques et tout le système de santé publique, sous perfusion permanente de la corruption. Votre gouvernement est mort.La République est morte, merci à vous ! Merci Sainte Corona ! Oui, nous sommes bien en guerre. Une guerre des élites non pas contre un virus mais contre le peuple tout entier. Une guerre menée par les médecines industrielles, financières, chimico-pharmaceutique, celles des médicaments prescrits de façon inappropriée aux effets secondaires mortels, celles qui fabriquent années après années tant de scandales sanitaires et tant de morts et de malades, celles des faux vaccins vrais poisons qui tuent ou handicapent à vie enfants et adolescents ou vieillards tant vaccinés qu’ils périssent encore plus vite. Et cette guerre est menée avec acharnement contre les médecins centrés sur le patient et non sur l’argent, contre les médecines éprouvées par des siècles de pratiques traditionnelles de plus en plus validées par les scientifiques intègres et indépendants. La bonne nouvelle du printemps 2020 est sublime : le peuple de France n’a plus besoin de son gouvernement. Macron ! Buzyn ! Lévy ! Véran ! Philippe ! Salomon ! Taquet ! Schiappa ! Castaner ! Nous n’avons plus besoin de vous ! Vous n’existez déjà plus pour la majorité des Françaises et Français. Vous n’avez jamais existé ni n’existerez jamais, dans aucun monde ni aucun temps. Fuyez tant qu’il est encore temps !
L’équipe du Mage Blanc Didier Raoult de l’IHU de Marseille, suivie par un nombre croissant de médecins intègres ouvre la voie en passant outre les diktats du Ministère de la Santé et choisit d’assumer le plein exercice de son métier : tester, diagnostiquer, soigner et… guérir. Isoler les porteurs de virus et donner à chacun les moyens de se protéger. Et nous laisser vivre et respirer : le confinement, bien trop tardif, bien trop partiel, est une pure hérésie médicale, comme le démontrent nos meilleurs chercheurs et comme nous le démontrent la Corée du Sud, l’Allemagne, la Suisse et d’autres pays.
Depuis des décennies votre bande organisée de criminels utilise les institutions de l’État pour favoriser le chaos le plus total de la société française, tant sanitaire que social et économique. Des milliers de petits commerces, artisans et indépendants courent vers les plus grandes difficultés, les salariés courent vers le chômage. Depuis des décennies, votre bande organisée et corrompue par la mafia chimico-pharmaceutique a détruit le cœur même des hôpitaux publics.
Confrontés à une guerre bactériologique d’ampleur et de vitesse inédites, assassins de la République et des citoyens de France, vous vous montrez incapables de prendre les décisions appropriées dans une situation exceptionnelle, qui met en danger la santé des plus fragiles, jeunes et anciens, génère peurs démesurées et comportements de panique. Nos infirmières et médecins s’auto-détruisent par dévouement et souci de l’autre et meurent sans arme : pénurie de masques, de lits et de respirateurs, pénurie de médicaments… Ils n’oublieront pas les violences infligées par les forces de l’ordre ces derniers mois, alors qu’ils tentent de sauver nos hôpitaux en manifestant dans la rue. 

Votre gouvernement est mort. La République est morte, merci à vous ! Merci Sainte Corona ! 

Les plus privilégiés profitent de vacances à la campagne au motif de télétravail, les autres continuent à produire dans la peur pour assurer la survie de tous, tout en continuant à propager le virus, contraints de se passer des masques réquisitionnés, stockés ou volés mais jamais distribués à ceux qui en ont le plus besoin. Les routiers ne savent plus où aller satisfaire leurs besoins les plus primaires, les banlieusards subissent des transports en commun bien pollués, tandis que les plus fragiles décèdent dans la solitude la plus totale et que les enfants placés abusivement à l‘Aide Sociale à l’Enfance courent les plus grands dangers.
Mensonge encore, la chloroquine, si utile pour réduire la charge virale dès qu’un diagnostic est posé, ne sert plus à rien lorsque les poumons sont trop atteints et que la mort approche. Mensonge encore par ignorances, silences ou dénigrements : l’expérience clinique montre depuis longtemps que les injections de plusieurs dizaines voire centaines de grammes de vitamine C sauvent in extremis des viesMais la mafia chimico-pharmaceutique et ses prétendus médecins véritables VRP des poisons ne veulent pas entendre parler du très solide protocole du Professeur américain Paul MARIK, soutenu en France notamment par le Dr Jean-Philippe LABRÈZE et nombre d’autres authentiques médecins : trop peu rentable, trop simple et trop concurrentiel pour l’industrie des faux médicaments et vaccins vrais poisons.
Croyez-vous encore que nous n’avons pas compris ce que vous cherchez vraiment ? Vous tentez de confiner la population en instaurant par étapes une loi martiale pour nous faire taire et faire cesser toute contestation dans nos rues. Vous cherchez à cacher vos responsabilités dans la gigantesque crise financière qui advient. Vous faites monter la peur et la pression du chaos pour lancer une gigantesque opération de vaccination obligatoire à l’échelle de la planète, incluant de préférence les puces du contrôle technologique de chaque corps et de chaque conscience.
Bonne nouvelle : vous avez perdu car la conscience de l’Amour et de la Lumière est toujours la plus puissante face à la barbarie. Votre opération est totalement ratée. Macron ! Buzyn ! Lévy ! Véran ! Philippe ! Salomon ! Taquet ! Schiappa ! Castaner ! Nous n’avons plus besoin de vous ! Vous n’existez déjà plus pour la majorité des Françaises et Français, car vous nous volez, vous nous mentez et vous nous tuez. Vous n’avez jamais existé ni n’existerez jamais, dans aucun monde ni aucun temps ! Fuyez tant qu’il est encore temps !
Appel solennel à toute la population : nous allons devoir juger ces gens-là. Non pas au travers des institutions actuelles, mourantes. Mais par des tribunaux populaires dans chaque département. Travaillons-y, la Grande Rupture de 2020 est à nos portes.

 Infirmières, médecins, chercheurs levez-vous contre la dictature de la mafia chimico-pharmaceutique et ses fausses sciences !
Que meure la République, que Vive la Démocratie Souveraine de France !
  
En hommage à toutes les sacrifiés des violences institutionnelles commises par l’État français. Texte en pdf téléchargeable et imprimable ici. Merci de vos partages sur les réseaux sociaux et sur sur blogs et sites. 
 Publié par
Christian COTTENPsychosociologue,
Président de Politique de Vie.
 

2 thoughts on “Coronavirus: vous cherchez la sortie ?”

  1. Merci pas grand chose à rajouter car tout est dit…j’imprime, je partage, mais je constate encore autour de moi des gens scotchés devant bfm wc, conditionnés et prêts à obéir, ce qui est terrifiant. Et ces messages dans les magasins…”pour votre sécurité blablabla…” J’ai vu il y a deux ans 1984 d’Orwell, on y est. Il ne s’agit plus de dictature soft mais d’un vrai régime totalitaire. Merci encore pour votre coup de gueule.

     
    • Merci. Oui, je suis comme vous, ce n’est pas ce “virus” qui me terrifie mais l’état d’asservissement des esprits… Et ceci pour des raisons “sanitaires” ! Cette crise est tout simplement le révélateur d’une situation qui éclate au grand jour: Contrôle et emprise psychique par la peur, de la part des media , des fausses instances sanitaires de Big Pharma, des partis politiques muets et ineptes, etc…

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.