Adieu Paysans

….Ou comment l’Etat, avec la complicité de l’Europe via Bruxelles, ont déconstruit et ravagé lentement mais sûrement nos terres et nos familles par leurs décisions, leurs lois, le remembrement etc…

Aujourd’hui c’est encore pire et je pleure notre Terre ! Allons nous arrêter cet assassinat programmé de Notre Pays de Notre si beau Patrimoine, de nos Pays : Grèce, Italie, Espagne etc… ?

Prenez une heure de votre Temps pour regarder ce film ! 1947 : Libérées depuis deux ans, les villes ont faim. Jamais le pays n’aura autant compté sur ses paysans. Oui mais voilà : le monde rural n’est plus dans l’époque.

Il est mis en demeure de se moderniser.

En quelques années, la mécanisation va le faire passer d’un mode de vie fondée sur la lenteur à celui de la vitesse.

La modernisation introduit une révolution dans l’économie et la mentalité paysanne: le crédit. L’endettement contraint à produire plus, donc au recours systématique des engrais chimiques.

Productivité et planification se révèlent incompatibles avec le système traditionnel paysan où patriarche, famille et entreprise ne faisaient qu’un.

Il implose.

Un peu plus d’une génération s’est écoulée depuis la Libération. Ce n’est désormais plus le ciel que la nouvelle génération de paysans consulte, mais Bruxelles et ses quotas. De la Bretagne au Larzac, les campagnes entrent en convulsions. Bientôt un mythe va naître : le mythe paysan qui connaîtra son apogée avec la Grande Moisson un jour de juin 1990 sur les Champs-Elysées.

Perdurera-t-il ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.